Pour les Animaux, les Etres Humains & la Planète 
line decor
  
line decor
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 
   

Elevages Industriels : le cauchemar...

 

Elevage, transport, abattoir... de la naissance à la mort, leur vie est un enfer !

 

L'enfer caché derrière l'alimentation humaine à base d'animaux est bien réel : Elevages industriels concentrationnaires, où les veaux, cochons, "vaches laitières" et autres "poules pondeuses"... des êtres doux, sensibles et paisibles... sont traités comme des produits, de la viande sur pattes ! Innocents emprisonnés et condamnés à perpétuité à une vie de souffrances et de terreur, manipulés avec violence, sans le moindre respect pour leurs besoins vitaux de base, ni aucune compassion, qui finissent leur triste vie de souffrances, entassés dans des camions pendant des heures et parfois des jours, pour être enfin tués, à la va-vite et sous les yeux de leurs congénères terrorisés...

 

 

L'élevage industriel concerne des milliards d'êtres sensibles, à qui sont refusés absolument TOUS les droits ! Pour connaître les réalités de l'élevage industriel, voir la vidéo : "Le vrai visage de la viande"

 

Quelques exemples :

  • Cochons : Les porcelets sont enlevés brutalement à leur mère à l'âge de 4 semaines (au lieu de 3 ou 4 mois dans la nature). Sans anesthésie, ils sont castrés à vif, et leur queue est coupée. Puis ils sont élevés dans des espaces surchargés, dans des hangars où l'air est irrespirable, prisonniers de stalles dans lesquels ils ne peuvent pas bouger, ni exprimer leur comportement naturel. Puis ils doivent encore souffrir pendant leur transport jusqu'à l'abattoir, et enfin subir l'horreur d'une mort douloureuse, brutale et terrifiante...
  • Veaux : Arrachés à leur mère un ou deux jours après leur naissance, les petits veaux souffrent intensément (dans la nature les veaux têtent pendant près d'une année, et le sevrage se fait progressivement), ainsi que la vache, qui appelle souvent son petit en meuglant pendant plusieurs jours après la séparation. Puis les conditions de vie et de mort des veaux se font dans la plus totale négation de leurs besoins vitaux de base : emprisonnés, isolés et enchaînés dans des boxes si étroits qu'ils ne peuvent même pas se retourner... Une vie de souffrances et d'angoisse... Et puis, c'est l'abattoir...
  • Poulets : A leur naissance, les poussins sont entassés dans d'énormes poulaillers sans fenêtre (l'air y est irrespirable), qui peuvent renfermer jusqu'à 40 000 individus ! Imaginez : pas moins de 22 poulets au mètre carré ! Ces pauvres oiseaux souffrent énormément du fait de la surpopulation, et du mode de croissance intensif qu'ils subissent : les pattes fléchissent, se déforment ou se paralysent sous le poids du corps, les poumons et le coeur ne suivent pas non plus, ils peuvent à peine marcher et se déplacent en rampant... Ils vivent couchés dans leurs déjections, qui génèrent brûlures, ulcères et infections. Les membres cassés et couverts d'hématomes, ils arrivent à l'abattoir, où ils sont suspendus la tête en bas à des crochets de fer, puis plongés dans un bain d'eau électrifié, avant d'être conduits (souvent mal étourdis et encore conscients !) vers les lames automatiques... Pour en savoir plus... (vidéo 2 mns)
  • Foie gras : Chez les canards, seuls les mâles sont gavés, les femelles sont donc "détruites" au broyeur après leur naissance. Les canards sont enfermés dans des cages si étroites qu'ils ne peuvent ni se lever, ni se retourner, ni étendre leurs ailes. Le gavage est une opération extrêmement douloureuse, qui consiste à administrer de force à l'animal, à l'aide d'un tuyau enfoncé de la gorge à l'estomac, de la nourriture très énergétique et très déséquilibrée, en énormes quantités. Suite au choc du gavage, l'animal est pris de diarrhées et de halètements...
  • Le transport : Les animaux sont entassés dans des camions, souvent dans des densités de chargement bien au-delà de la réglementation. Les animaux qui tombent et qui n'arrivent pas à se relever tout de suite, sont piétinés par leurs congénèrent qui ne peuvent pas faire autrement. Ils souffrent (et meurent !) de la chaleur en été, et du froid en hivers. Les voyages sont souvent très longs (de quelques heures à plus de 40 heures parfois !), et en général, les animaux ne reçoivent ni eau, ni nourriture, ni temps de repos durant tout le voyage. Puis le déchargement se fait très brutalement, souvent avec un aiguillon électrique, générant encore davantage de terreur, de stress et de souffrance...
  • L'abattoir : "Si les abattoirs avaient des parois de verre, tout le monde deviendrait végétarien" a dit Paul McCartney. Etes-vous prêt(e) à connaître la vérité derrière votre steak : Larmes cachées derrière la paroi de fer ou votre jambon : Abattoir de cochons. Vidéo de l'association L214 : "Les élevages et les abattoirs". Ces images sont dures, mais elles parlent mieux que les mots...

 

Les animaux sont des êtres sensibles qui, comme nous, sont dotés d'un système nerveux qui les rend sensibles à la douleur et à la souffrance physique, ainsi qu'un cerveau émotionnel, qui leur permet de ressentir des émotions comme la peur, l'angoisse, la tristesse, la dépression, ou la terreur...

Est-il vraiment dans la nature humaine d'être aussi cruel et aussi indifférent au devenir et à la souffrance de ceux qui sont sans voix et sans défense sur notre terre... ???

 

Le plus révoltant, c'est que toute cette cruauté et toute cette souffrance sont absolument INUTILES !!! Non seulement l'être humain n'a pas besoin de viande, de lait ou d'oeufs pour sa santé (c'est en effet seulement un mythe, savamment entretenu par les lobbies des industriels de la viande et du lait !), mais en plus il est maintenant largement démontré que les végétariens et les végétaliens sont en meilleure santé, et qu'ils vivent mieux et plus longtemps que les mangeurs de viande !! (Voir : "Un Monde Vegan... c'est bon pour les humains !"). Quant à la planète, elle aussi se porterait nettement mieux, et de très loin, sans ces élevages contre-nature !! (Voir : "Un Monde Vegan... c'est bon pour la planète !")

 

DES ALTERNATIVES EXISTENT... ON PEUT FAIRE LE CHOIX DE LA COMPASSION :

Lorsqu'on devient vegan, on arrête enfin de contribuer à cette souffrance insoutenable. Derrière notre mode d'alimentation vegan, à base de céréales, de légumes, de légumineuses, de graines, de fruits, d'oléagineux, de laits végétaux... on ne voit plus la cruauté, l'enfermement, la souffrance et la mort, mais des jardins, des champs et des forêts ! Et si ces cultures sont cultivées selon les principes biologiques, on voit la beauté et l'abondance de la terre, travaillée avec respect et soin, en harmonie avec les rythmes de la nature... A la différence des animaux ou des humains, les plantes n'ont pas de système nerveux qui les rendrait sensibles à la douleur. De plus, la plupart des récoltes concernent seulement les fruits et les graines données par les plantes*. Etre vegan nous permet d'être enfin en paix avec nous-mêmes et avec la vie sous toutes ses formes... ! (Voir : "Comment devenir Vegan ?...").

 

 

* Bien que certains puissent penser que les plantes sont quand même capables d'une forme de souffrance, ça serait une raison de plus pour cesser de manger des animaux ! En effet, produire de la viande, des oeufs, des produits laitiers et des poissons demande d'énormes quantités de céréales et de grains. Par ailleurs, ces productions sont aussi la cause de la dévastation des forêts, des prairies, et de l'habitat de la faune sauvage, afin de cultiver ces céréales et grains à destination des animaux d'élevages, ainsi que la destruction des écosystèmes marins...

 

Cliquez sur les titres ci-dessous pour accéder aux articles concernant la souffrance du peuple animal sur notre planète :

  1. Expérimentation animale (et méthodes de substitution éthiques et plus fiables)

 

RETOUR PAGE ANIMAUX

 
  
 
 

 

LE SCANDALE DES ABATTOIRS CHARAL !

Les avocats de Charal, manifestement indisposés par les images tournées dans leurs abattoirs par l'association L214, ont demandé leur "retrait d'Internet". Après avoir réussi à les faire retirer de nombreux sites (NouvelObs.com, Daily Motion...), ils ont même obligé L214 à retirer la vidéo de son propre site ! Qu'on soit partisan des droits des animaux ou pas, on ne peut qu'être scandalisé par ces méthodes ! Voir la vidéo en question...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Si les abattoirs avaient des parois de verre, tout le monde serait végétarien" - Paul McCartney